Les + du Lycée


ICN / ISN

Robot ISN

ISN : Informatique et Sciences du Numérique

Spécialité de terminale S. 2 heures / semaine.

www.beaulieu-informatique.fr

L’objectif  n’est pas de former des experts en informatique, mais de fournir aux élèves des notions fondamentales en informatiques et les sensibiliser aux questions de sociétés induites par le numérique (droit à l’image, propriété intellectuelle, piratage, droit à l’oubli, réseaux sociaux, …).

Enseignements basé sur les projets et le travail en groupe :

  • des notions fondamentales,
  • des exercices ponctuels,
  • des exposés élèves,
  • des mini projets sur une, deux ou trois semaines,
  • un projet sur plusieurs mois dans la deuxième partie de l’année.

Évaluation sur l’année et notamment le projet de deuxième partie d’année.


ICN : Informatique et Création Numérique

un nouvel enseignement d’exploration en seconde qui a pour but de faire découvrir aux élèves la science informatique qui se cache derrière leurs pratiques numériques quotidiennes.
Cet enseignement permettra à certains élèves de confirmer leur orientation dans ce domaine et à d’autres de découvrir un secteur porteur.

Il n’y a pas de programme imposé mais des thèmes assez larges:
– architecture matérielle (démonter un ordinateur).
– codage de l’information (compression des fichiers, mémoire de l’ordinateur, images, vidéos, sons).
– algorithmique et programmation (créations de mini jeux vidéos, création de sites internet)
– réseaux (communication entre les ordinateurs)
– robotique ( programmation de robots)
– informatique et société (réseaux sociaux, protection des données, droits d’auteur)

Ces thèmes seront abordés par groupes et sous forme de TP.

Les débouchés liés à l’informatique sont nombreux et les élèves pourront entre autre poursuivre des études d’informatique dans la filière générale (bac S spécialité informatique et sciences du numérique) ou dans la filière technologique (bac STI2D spécialité système d’information et numérique ou bac STMG spécialité système d’information de gestion)

Le Club Presse

DSC_0011

Club de la presse du lycée Beaulieu

Curieux du monde dans lequel ils vivent et intéressés par l’actualité, un groupe d’élèves des classes de 1ères et Terminales  s’est constitué autour de leur professeur d’histoire/géo, Richard Ferchaud.

S’appuyant sur les conseils d’un professionnel de l’information, Philippe Ménard du quotidien «  Sud-Ouest », et parrain de cette première promo, les élèves échangent, débattent et préparent la venue d’un invité à ce club de la presse.

Le Chinois

cérémonie Cognac BUZHOU  (6)

Apprendre le Chinois au Lycée Beaulieu, c’est :

  • Etudier une langue différente des autres, avec son écriture propre
  • S’ouvrir sur une culture asiatique et découvrir sa richesse
  • Préparer son avenir, car connaître la langue chinoise est un « plus » dans le monde du travail
  • Etudier dans de bonnes conditions (petits groupes, élèves motivés)
  • Préparer le bac avec une option « bonus » : seuls les points au-dessus de la moyenne comptent dans l’épreuve orale. (coefficient 1 ou 2 selon le choix des options).
  • Une façon de se distinguer des autres (apprendre le chinois est toujours surprenant !)
  • Fêter le Nouvel An chinois et manger avec des baguettes
  • Faire un voyage en Chine en 1ère ou en Terminale

Cours pour les 2des les mardi et jeudi de 17h30 à 18h30

Pour les 1ères et Terminales, les cours sont intégrés dans l’emploi du temps.

Option payante (se renseigner auprès du secrétariat).

我学中文

Le BIA

Le B.I.A.(BREVET D’INITIATION AERONAUTIQUE)

L’aéronautique :

Des dizaines de métiers différents, des dizaines de milliers d’emplois dans les domaines de :

  • L’industrie : conception, fabrication, maintenance,…
  • L’exploitation : commerce, personnel navigant (pilotes, hôtesses), contrôleurs aériens, agents d’opération au sol,….

Dans le domaine civil comme militaire (armée de l’air, armée de terre, marine nationale) ou étatique (DGAC -Direction Générale de l’Aviation Civile, sécurité civile, …)

C’est aussi :

  • De nombreuses fédérations qui permettent de pratique une aviation de loisir en club, avion, planeur, ULM, qui est bien souvent un tremplin pour une carrière dans l’aéronautique.
  • De nombreuses écoles de tous niveaux : CAP, Bac pro, BTS, ingénieur.
5
3
7
1

Le Brevet d’Initiation Aéronautique :

  • Formation diplômante, c’est un passeport vers le monde de l’aéronautique et ses métiers. Premier diplôme qu’il soit possible d’obtenir dans le domaine aéronautique, il permet dès 13 ans de se préparer à une activité (aéroclub, cadets de l’air) ou une carrière aéronautique.
  • Preuve de motivation, c’est un atout dans un CV qui peut faciliter l’accès à un enseignement spécialisé (du CAP aux écoles d’ingénieurs en passant par le Bac pro et le BTS aéronautique), la recherche d’emploi dans le domaine de l’aéronautique et de toutes ses ramifications.

Le BIA  permet surtout d’obtenir des bourses de pilotage (quelques centaines d’euros) qui permettent de se lancer, à partir de 14 ans, dans une formation au pilotage en vue de l’obtention d’un brevet de pilote au sein d’un aéroclub (avion, planeur, ULM) ou de  passer plus aisément ces brevets.

Obtention du diplôme :

  • C’est une épreuve organisée par l’académie qui se déroule en général un mercredi après-midi vers la mi-mai. Elle comporte des épreuves de 30 minutes chacune sous forme de QCM dans les cinq matières enseignées (2 heures 30 d’épreuves au total). Une moyenne de 10/20 (50% de bonnes réponses) est nécessaire à l’obtention du diplôme.

Les épreuves portent sur les sujets enseignés lors des cours de BIA et concernent :

  • La connaissance des aéronefs
  • L’aérodynamique et la mécanique du vol
  • L’histoire de l’aéronautique
  • La navigation aérienne, la règlementation et la sécurité des vols
  • La météorologie

Nécessitant une certaine charge de travail, le BIA s’adresse à des jeunes motivés, attentifs, ayant la volonté de s’instruire et s’ils ne sont pas déjà passionnés par l’aviation, doivent s’attendre à le devenir.

Les cours :

Essentiellement théoriques, ils peuvent être, selon la conjoncture, accompagnée de visites de sites aéronautiques, d’une ou deux séances de simulateur, d’un vol d’initiation.

Les cours sont dispensés par des instructeurs pilotes militaires de l’EPAA (Ecole de Pilotage de l’Armée de l’Air) de la Base Aérienne 709 de Cognac à raison de 2 heures par semaine le mercredi après-midi de septembre à mai.

Cmd MENARD